Carte

Sacs de plastique

La Ville de Pincourt fait sa part pour l'environnement en souscrivant au bannissement des sacs de plastique sur son territoire.

Le 22 avril 2019, pour le Jour de la Terre, la Ville de Pincourt a adopté un nouveau règlement qui interdit l’utilisation de sacs d’emplette de plastique à usage unique sur son territoire.

En banissant les sacs de plastique dans les commerces de détail, la Ville de Pincourt enboîte le pas aux municipalités du Grand Montréal en faisant sa part et en contribuant à l’effort collectif mondial pour l’environnement en incitant les consommateurs et les commerçants à adopter des comportements écoresponsables.

Apportez vos sacs réutilisables lors de vos emplettes!

 

 Information : Sacs de plastique à usage unique

  • Pourquoi bannir les sacs de plastique ?

    Actuellement, entre 1,4 et 2,7 milliards de sacs d'emplettes, principalement des sacs de plastique, sont distribués chaque année au Québec. Seulement 14 % de ces sacs sont récupérés.

    Principales raisons pour bannir les sacs de plastique :

    • Réduire l’impact des sacs de plastique sur l’environnement.

    • Ils représentent une nuisance visuelle.

    • Préserver les écosystèmes terrestres et marins.
    • Réduire la production de produits pétroliers.
    • Diminuer l'émission des gaz à effet de serre.

     

  • Cycle de vie du plastique

    Trois chiffres à retenir

     

    1 seconde : sa fabrication, en plus d'être très simple, est extrêmement rapide

    20 minutes : son utilisation commence au moment où il est distribué chez le commerçant et se termine chez le particulier

    1 000 ans : après avoir été jeté, le sac met en moyenne jusqu'à 1 000 ans pour se dégrader dans la nature

  • Objectifs du bannissement

    Les objectifs du bannissement sont les suivants :

    • Soutenir la réduction à la source.
    • Favoriser l’utilisation de sacs réutilisables et recyclables.
    • Réduire la quantité de sacs de plastique abandonnés dans les écosystèmes terrestres et marins.
    • Éliminer d’ici 2025 la quantité des sacs enfouis.
    • Favoriser l’harmonisation de la réglementation municipale sur l’ensemble du territoire de la CMM.
  • Sacs de plastique visés

    Le bannissement concerne la distribution, dans les commerces de détail, de sacs d’emplettes de plastique d’une épaisseur de moins de 50 microns.

    Les sacs suivant sont également visés par l'interdiction :

    • Oxodégradables
    • Biodégradables
    • Compostables sont également

    Les sacs de plastique qui ne sont pas visés par l’interdiction

    L’interdiction prévoit des exceptions.

    Ainsi, les sacs suivants ne sont pas visés :

    • Sacs d’emballage en plastique utilisés à des fins d’hygiène pour les denrées alimentaires et les produits en vrac.
    • Sacs de plastique contenant du matériel publicitaire, dans le cadre d’une distribution porte-à-porte.
    • Housses de plastique distribuées par un commerce offrant le service de nettoyage à sec.
    • Produits déjà emballés par un processus industriel.
    • Sacs de plastique pour les médicaments délivrés au comptoir des pharmacies.
    • Sacs de plastique d’une épaisseur de 50 microns et plus.