Carte

Conseils de sécurité

Survol de quelques conseils en matière de sécurité incendie.

  • Avertisseurs

    Que ce soit l’avertisseur de fumée ou de monoxyde de carbone, ces appareils constituent le meilleur moyen de sauver des vies. Comme la plupart des incendies mortels se produisent la nuit, un avertisseur de fumée en bon état peut vous permettre de vous réveiller à temps avant d’être intoxiqué par la fumée.

    Avertisseur de fumée

    Où installer un avertisseur de fumée ?

    • Installez un avertisseur de fumée sur chaque étage de votre résidence, y compris au sous-sol.
    • Installez un avertisseur de fumée dans le corridor près des chambres.
    • Installez l’appareil au plafond, à un minimum de 10 cm (4 po) du mur, ou sur un mur, à une distance de 10 à 30 cm (4 à 12 po) du plafond.
    • Si chaque étage mesure plus de 10 m (35 pi), installez 2 avertisseurs par étage, soit 1 près de chacune des extrémités.

    Aux changements d’heure, au printemps et à l’automne, le Service d’urgence et de protection incendie recommande même de profiter de l’occasion pour changer les piles de votre avertisseur de fumée.

    Avertisseur de monoxyde de carbone

    Si vous avez un appareil de combustion dans votre domicile, le Service d’urgence et de protection incendie recommande l’installation d’un avertisseur de monoxyde de carbone.

    Seul un avertisseur de monoxyde de carbone peut vous indiquer s’il y a une concentration anormale de CO dans l’air. C’est pourquoi tout logement avec un garage attenant ou équipé d’un appareil de chauffage à combustion devrait avoir au moins un avertisseur de monoxyde de carbone par étage, y compris au sous-sol.

    Il existe sur le marché des avertisseurs de monoxyde de carbone combinés avec des avertisseurs de fumée ou des avertisseurs de fuite de propane.

  • Bornes d'incendie

    Lorsque vient le temps d’intervenir pour éteindre un feu, chaque minute compte. Arrivés sur les lieux d’un incendie, les pompiers doivent être capables de brancher rapidement leur boyau d’incendie à une borne-fontaine. C’est pourquoi les bornes d’incendie doivent être accessibles en tout temps.

    La neige et les bornes d’incendie

    L’hiver, il est bien important de toujours dégager les bornes-fontaines. Vous avez une borne d’incendie sur votre terrain ? C’est votre responsabilité d’en libérer l’accès. Évitez de l’ensevelir de neige avec votre souffleuse. Si vous avez un contrat pour votre déneigement, avisez votre entrepreneur de ne pas projeter la neige sur la borne-fontaine. Vous ne la voyez plus ? Pelletez autour de celle-ci pour la dégager.

    Stationnement

    Toujours pour des raisons d’accessibilité, il est bien important de respecter la signalisation quant à l’interdiction de stationner devant une borne d’incendie. Selon la Sûreté du Québec, un minimum de 5 m est requis entre un véhicule stationné et une borne-fontaine.

    Nos pompiers sont là pour vous aider. Aidez-les à votre tour.
  • Entreposage du propane

    Les bouteilles de propane de plus d’une livre ou 454 grammes doivent être entreposées à l'extérieur en tout temps, en été comme en hiver.

    Évitez de les garder à l’intérieur de la maison, d’un garage attaché ou d’un autre bâtiment, comme un cabanon ou un garage détaché. Gardées à l’intérieur d’un bâtiment, les bouteilles représentent un danger à la fois pour les occupants de la maison et les pompiers appelés à intervenir, lors d’une fuite de gaz propane ou d’un incendie.

    Pleine, une bouteille de propane de 20 lb gardée à l’intérieur peut ajouter un potentiel calorifique de plus de 430 000 btu à un incendie, soit l’équivalent de 10 barbecues allumés au maximum !

    Lors de l’entreposage des bouteilles de propane à l’extérieur :

    • Placez-les en position verticale et assurez-vous qu’elles sont à l’abri des chocs.
    • Placez-les à un minimum d’un mètre des matières combustibles.
    • Évitez d’exposer les bouteilles au soleil, car la pression à l’intérieur du récipient augmente de façon importante lorsque la température ambiante s’élève.
    • Si vos bouteilles semblent défectueuses, très corrodées ou qu’elles ont plus de 10 ans, rapportez-les à votre distributeur de propane.
    • Ne jetez jamais vos bouteilles aux ordures même si elles vous paraissent vides : elles pourraient contenir assez de combustible pour provoquer une explosion.
  • Chauffage au bois

    Durant l’hiver, les feux de cheminée sont populaires. Les appareils de chauffage à bois sont autorisés à condition de bien comprendre les risques inhérents à leur usage.

    Conseils de sécurité :

    • Privilégiez le bois dur et sec. Pour savoir s’il est sec, vous devriez voir de larges fissures aux extrémités des bûches.
    • Si vous entreposez vos cordes de bois à l’extérieur, couvrez-les pour les protéger des intempéries.
    • Brûlez du bois fendu en bûches de petite taille et peu à la fois pour limiter la formation de créosote.
    • Faites brûler que des bûches et non du bois traité ou peint, du plastique ou d’autres déchets. Les produits toxiques augmentent la formation de créosote.
    • Cessez l’usage de l’appareil si le verre de la porte est fendu ou brisé.
    • Utilisez toujours le pare-étincelles lorsque vous brûlez du bois.
    • Éloignez les objets combustibles de l’appareil.
    • Exécutez le ramonage de votre cheminée chaque année ou à toutes les 5 cordes de bois brûlées pour enlever les résidus de créosote.
  • Ramonage de cheminée

    Saviez-vous qu’il est important d’effectuer le ramonage de sa cheminée annuellement ? Lors de la combustion du bois, un liquide contenu en gouttelettes, appelé créosote, se dégage dans la fumée. Ce liquide inflammable durcit en refroidissant et s’agrippe aux parois de la cheminée, augmentant ainsi les risques d’incendie.

    C’est pourquoi ramoner sa cheminée est le seul moyen efficace pour éviter que la créosote ne s’enflamme. Il est recommandé de ramoner votre cheminée à toutes les 5 cordes de bois brûlées si vous utilisez beaucoup votre appareil. Pour une utilisation modérée, un entretien annuel suffit.

    L’idéal est de nettoyer votre cheminée au printemps puisque les dépôts de créosote laissés durant l’hiver, combinés à la chaleur de l’été, entraînent la corrosion des pièces d’acier et augmentent la formation de bouchons de créosote.

    Choisir un ramoneur certifié

    À Pincourt, seules les entreprises certifiées sont autorisées à effectuer le ramonage des cheminées. Consultez la liste des membres de l'Association des professionnels du chauffage (APC) pour trouver un ramoneur.

    En plus de détenir des licences reconnues par la Régie du bâtiment du Québec, les membres de l’APC garantissent un ramonage complet.

    Ils peuvent aussi, sur demande, émettre un certificat de ramonage, reconnu par plusieurs compagnies d’assurance et services de sécurité incendie de plusieurs municipalités.

    Pour plus d’information, consultez le site de l’APC au www.poelesfoyers.ca et www.securitepublique.gouv.qc.ca

  • Feux extérieurs

    À Pincourt, les feux extérieurs sont autorisés à condition qu’ils soient contenus à l’intérieur d’un foyer fermé ou d’un barbecue. Autrement les feux à ciel ouvert sont strictement interdits.

    Conseils de sécurité :

    • Seul le bois peut être utilisé comme matière combustible.
    • Le fait d’allumer ou de surveiller un feu doit être réalisé sous la supervision d'un adulte responsable.
    • Un seau d'eau, un tuyau d'arrosage,  un extincteur ou tout autre dispositif semblable doit être à portée de main pour éteindre le feu en cas d’urgence.
    • N’utilisez jamais d’accélérant comme de l’essence pour allumer et pour entretenir un feu.
    • Ne laissez jamais un feu sans surveillance.
    • Assurez-vous que le feu soit bien éteint avant de quitter les lieux.
    • Évitez de faire un feu lors de grands vents.

    Propagation de fumée : le civisme est de mise

    Quoi de plus désagréable que de voir ses vêtements, séchant sur la corde à linge, imprégnés d’une odeur de fumée ? Ou encore de se faire emboucaner dans la maison par de la fumée provenant de l’extérieur ?

    Avant d’allumer un feu à l’extérieur, pensez d’abord à votre entourage. Assurez-vous que la fumée s’échappant de votre foyer ne constitue pas une nuisance pour les alentours.

    Chaque année, le Service d’urgence et de protection incendie intervient pour des feux extérieurs non conformes à la réglementation et pour les désagréments causés par la fumée. Si la fumée dérange le voisinage, vous devez éteindre immédiatement votre feu.

  • Rappel de produits
  • Inondation (crue des eaux)

    Si une crue des eaux survient, voici quelques actions à suivre :

    • Rangez en hauteur les objets qui se trouvent au sous-sol ou rez-de-chaussée ;
    • Bouchez le drain au sous-sol ;
    • Fermez le gaz et l'électricité.

    Pour en savoir plus :

    Comment prévenir ?

    Que faire après des pluies abondantes ou une inondation ?

    Comment se préparer à une inondation ?