Carte

Sensibilisation à l’herbe à poux dans les écoles

Dans la semaine du 14 octobre 2018, la Ville a amorcé le volet sensibilisation, de son projet « Mission : herbe à poux », dans les écoles de son territoire.

Une campagne de prévention et de sensibilisation a été mise en branle auprès des élèves de l’école Notre-Dame-de-Lorette et de l’école secondaire du Chêne-Bleu. Geneviève Collin, écoconseillère pour la Ligne verte, et Vicky Sauvé, chef de division aux communications pour la Ville de Pincourt, ont visité les classes de première à la troisième année pour faire une présentation d’une dizaine de minutes sur l’herbe à poux. Les enfants ont notamment pu voir un plant réel et comprendre le lien de cause à effet entre la plante et les allergies.

Une approche différente a été utilisée pour interpeller les élèves de l’école secondaire du Chêne-Bleu. Le jeudi 18 octobre, une boîte en plexiglass, au milieu de laquelle trônait un plant d’herbe à poux, a été installée à la cafétéria. À côté de celle-ci, une affiche indiquait « Je cause des allergies. Qui suis-je ? ». Les élèves étaient invités à se rendre à la cafétéria, le lendemain, sur l’heure du dîner, pour connaître la réponse et discuter sur le sujet.

À propos du projet « Mission : herbe à poux »

Rappelons que le 4 mai 2018, la Ville de Pincourt a obtenu une aide financière de 32 910 $ du Gouvernement du Québec pour la lutte préventive contre l’herbe à poux,dans le cadre de la Stratégie québécoise de réduction de l’herbe à poux et des autres pollens allergènes.

Le projet « Mission : herbe à poux » comportait deux volets : la sensibilisation et la coupe.

En juillet dernier, une équipe de trois personnes a arraché et coupé l’herbe à poux dans les différents espaces publics (parcs, chaussées, etc.) de Pincourt. L’entreprise Groupe Arbo-Ressources a aussi arrosé les trottoirs, les accotements et la chaussée avec un produit écologique pour enrayer l’herbe à poux.

Photos